Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  Qui je suis?

logo.jpg

Fabrice Gagos aka Svart, humain contre son gré, français par défaut, gaucher contrariant, queer, végétarien et tatoué par choix...Malgré tout, je ne mange pas les bébés, et je n'ai presque jamais eu de relations sexuelles avec des animaux. Par contre je bois de la bière.
Gagne sa vie en faisant de l'art parce que tout le reste l'ennuie.

 

En savoir + >>

 

facebook.jpg twitter.jpgtumlr.jpg

 

 

 

 

Liens

 

Flux RSS


18 mai 2011 3 18 /05 /mai /2011 11:05

Comme vous le savez, la lumière de l’ours a pas mal piétiné, allant de versions en versions, je n’ai jamais trop su me fixer. Cela correspondait à un moment un peu mouvementé dans ma vie, pas mal de changements qui ont souvent impliqués des changements d’envie et de direction concernant le projet.

Bref cela a été un peu dur à suivre, d’autant plus que je n’ai jamais réellement écrit de scénario détaillé, souhaitant laisser un peu les personnages et le récit vivre au fil de la réalisation.

 

D’un commun accord, la boite à bulle et moi-même,  avons donc décidé d’arrêter le piétinement et donc le projet plutôt que d’arriver à un résultat qui ne m’aurait convenu qu’à moitié (et à eux aussi la direction fantastique que je souhaitais donner au récit n’étant pas tellement leur tasse de thé)

 

Etant un des premiers à râler et trouver que les éditeurs se comportent souvent comme des ânes avec les projets des auteurs, je tiens à préciser, que cette décision vient en grande partie de moi.

 

En effet, je ne suis plus du tout dans le truc, et je gardais cette envie obstinée de ne pas écrire le scénario complètement, là ou quand on bosse avec un éditeur (et surtout pour son premier album ^^) il est important de le mettre dans la confidence. Une envie un peu égoïste mais dont je n’arrivais pas à me défaire. Je n’ai pas réussi à me résigner à écrire tout en détail, notamment la partie fantastique.La souhaitant un peu onirique je ne voulais pas la verrouiller par les mots. A chaque fois que j’écrivais quelque chose, sachant que cela ne resterait pas ainsi lors du dessin, je n’arrivais qu’à faire quelque chose de timide et froid, rappelant d’autre chose qui ne correspondait ni aux envies de la Boite à bulles ni aux miennes…

On a parlé de m'adjoindre un scénariste, mais le projet m'était trop personnel pour ça. Bref.

 

Je remercie Francis et Vincent, pour le temps consacré à discuter de ce projet et la confiance qu’ils m’ont accordée, car malgré le fait que cela ressemble à un échec vu de l’extérieur (et que je sois un peu triste de ne pas avoir ce bouquin dans les mains), cela constitue une bonne expérience qui m’a beaucoup apporté pour la suite.

 

byebye.gif

 

 

Et maintenant?

La lumière de l’ours (ou quelque soit son titre maintenant) est elle morte ?

 

Ben on verra, j’ai encore envie de raconter cette histoire, toujours avec cette envie de le faire au fil du dessin. Il serait stupide d’écrire un scénario maintenant alors que j’ai soutenu mordicus que je ne voulais pas le faire lorsque j’étais sous contrat. Alors je pense que je vais pousser le concept jusqu’au bout : faire des planches en respectant le fil conducteur qui est quand même toujours rester le même malgré les versions, au feeling et me laisser porter par les envies du moment sans chercher forcément de cohérence et voir ce que cela donne.

 

Mais en attendant je vais surtout continuer à avancer sur Ghouls of Nineveh qui lui par contre est écrit de manière relativement précise (oui la précision est toujours très relative chez moi.) et avance bien.

 

Voilà.. A bientôt.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Svart - dans News
commenter cet article

commentaires

ozanam 18/05/2011 21:37



Salut,


J'avais pas vu ce post. Je suis désolé pour toi. Et en même temps, je trouve ça vachement courageuxde ne pas le faire si tu ne le sens pas complètement. Je suis sûr que ce n'est que partie
remise. 


Vivement la suite de tes aventures !



Spooky 18/05/2011 11:54



Bon c'est dommage que ce projet soit abandonné, ou du moins laissé un peu de côté (même si tu continuesà faire des planches), je trouvais ça sympa, même si je n'ai pas forcément vu les derniers
développements. Toutefois j'imagine que ces aléas vont te servir pour tes futurs projets. Bon courage.